Un jeu de Gilles LEHMANN



C’est bien connu, les magiciens sont très susceptibles et leur amour-propre est sans limite. C’est pourquoi Merlin l’Enchanteur organise un concours d’architecture merveilleuse. Pas besoin de carriers, ni de maçons, les magiciens invités construisent avec leur esprit des tours vertigineuses. Ils fourbissent, lancent, se volent leurs sorts pour imposer leur suprématie et Merlin n’est pas en reste. N’est-il pas le plus fabuleux d’entre tous les magiciens de Brocéliande et d’ailleurs ? A vous de le prouver… ou de prouver le contraire. Préparez une bonne tisane de gui et ouvrez la boîte pour entrer dans le monde enchanteur de Merlin !

Construction, destruction, pouvoir magique, négociation, partage ou presque, sont les maîtres mots du jeu. À chaque fois qu’une tour est achevée par la pose d’un toit, un partage de la puissance magique s’effectue entre les magiciens qui ont participé à la construction. C’est le joueur qui possède le plus grand nombre de pions construction dans la tour en question qui distribue les points…comme bon lui semble. Il ne doit pas oublier cependant que les tours précédemment achevées par la pose d’un toit et qui sont encore debout rapportent à nouveau des points de puissance magique.



12 ans et plus45 minutes3 à 5 joueurs


* 1 plateau à 9 emplacements de tour et 1 échelle de puissance magique (score) ;
* 75 pions construction de cinq couleurs différentes (15 par couleur) ;
* 9 marqueurs "toit"
numérotés de 1 à 9 ;
* 5 cartes Pouvoir de Magicien ;
 
* 5 pions
score (1 par couleur) ;
* 3 marqueurs "ruine" frappés d’un R ;
* 1 marqueur Grand Magicien ;
* 1 dé à six faces ;
* 1 règle de jeu.





Illustrations
(Cliquez sur les illustrations pour les agrandir)






Des films avec Merlin l'Enchanteur
(Cliquez sur les affiches pour les agrandir)
           
     
Si vous aimez les jeux avec des magiciens...
(Cliquez sur l'illustration pour accéder au jeu)